Modèle arrêté délégation de fonction du maire aux adjoints

On nous rappelle, trop régulièrement, combien de travail nous avons à faire pour assurer notre sécurité publique. Une personne qui est tuée dans notre ville est trop grande. Donc, nous mettrons plus d`officiers dans la rue. Mais nous devons aller au-delà de la police. Nous devons établir des relations entre nos officiers et nos voisins et nous avons besoin d`une force de police qui reflète la riche diversité de notre communauté. La séparation de l`autorité entre l`organe législatif et le chef de la direction dans le maire-Conseil, l`exécutif de comté, et les formes de conseil-gestionnaire de gouvernement est très semblable. Dans la forme de gouvernement du maire-Conseil, le maire est le chef de l`administration qui est responsable de toutes les fonctions administratives. Lorsqu`il est élu séparément, l`exécutif du comté sert de chef de l`administration dans les comtés qui ont un Conseil (comme les comtés de King, Pierce, Snohomish et Whatcom). Dans le formulaire Conseil-gestionnaire, le gestionnaire désigné est le chef de l`administration. Le Conseil crée des départements de comté, autorise des positions, et corrige la compensation. Le Conseil ne peut ordonner l`embauche d`un employé par le chef de l`administration, bien que les ordonnances locales puissent demander la confirmation des nominations par le Conseil dans la forme de gouvernement du maire-Conseil.

Le maire a le pouvoir de nommer et de retirer tous les officiers et employés nommés, conformément aux lois de la ville. Ce pouvoir d`embauche et d`incendie peut être délégué aux chefs de service. Dans le formulaire Conseil-gestionnaire, le gestionnaire supervise les affaires de la ville, nomme et retire les chefs de service et les employés, exécute les lois, recommande des activités au Conseil, soumet des rapports, soumet un projet de budget et exécute d`autres tâches dirigées par Ordonnance. Les pouvoirs et les devoirs du maire sont particulièrement définis par le code général de l`administration locale, à savoir: en cas de dissolution d`un Conseil municipal, la démission de tous ses membres en fonction, l`annulation définitive de l`élection de ses membres, ou si le Conseil municipal ne peut être constitué, une délégation spéciale, nommé par la préfecture dans les huit jours, remplit les fonctions du Conseil municipal. [14] de 1851 à 1871 maires ont été nommés par le préfet pour les communes avec moins de 3000 habitants et pour un mandat de 5 ans à partir de 1855 sur. Notre système politique est une démocratie représentative. Nous élisons les législateurs pour prendre des décisions politiques et promulguer des lois en notre nom. Sauf dans l`exercice de l`initiative et du référendum, nous ne pratiquons pas la démocratie directe. L`essence du processus législatif est le fait de donner et de prendre des intérêts différents et la recherche d`un compromis acceptable pour la majorité.

Il existe souvent des mécanismes élaborés pour impliquer les citoyens et les groupes d`intérêt dans le processus d`élaboration des politiques. Mais à la fin, les organes législatifs prennent les décisions et les électeurs doivent se conformer à ces décisions. Ceux qui ne sont pas satisfaits du résultat peuvent toujours chercher à changer leur représentant en le votant hors du bureau. Il a été les jours de déclin de sa dernière campagne pour la réélection. Marvin, qui avait été maire pendant huit ans, avait guidé Syracuse dans les profondeurs de la dépression. Les habitants de Syracuse avaient connu quelques-uns des temps les plus sombres de l`histoire américaine, mais la lumière avait commencé à apparaître. La dépression se terminait. Pour les municipalités de plus de 80 000 habitants, outre les maires adjoints, d`autres membres du Conseil peuvent être nommés pour être «principalement responsables d`un ou plusieurs quartiers (districts)», le nombre de personnes nommées n`excédant pas 10% du Conseil municipal Main-d`œuvre.

[11] ces personnes nommées sont élues par le Conseil municipal selon les mêmes règles que celles applicables à l`élection du maire. En 1799, la Constitution du 22 frimaire de l`année VIII (13 décembre 1799) révoqua l`élection directe du maire, les maires des communes de moins de 5 000 habitants étant nommés par le préfet.

Comments are closed